ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 19/4 - 2017  - pp.459-484  - doi:10.3166/ges.19.2017.0019
TITRE
Les Systèmes Urbains Cognitifs et l’écueil du déterminisme technologique

TITLE
Cognitive Urban Systems and technology determinism

RÉSUMÉ

Les mutations récentes du capitalisme, où la connaissance tend à remplacer les ressources naturelles et le travail physique comme outils de croissance économique, transforment en profondeur les villes contemporaines. L’une des manifestations de ces mutations réside dans la multiplication de projets de « districts technologiques », de « clusters créatifs », de « clusters culturels », de « districts du design » ou encore de « cyber districts ». Ces projets se développent sur le modèle des « Systèmes Urbains Cognitifs » (SUC). Les SUC émergent au cœur des villes, et font suite à des politiques publiques fortes de revitalisation socioéconomique et urbaine, sur des sites de quelques centaines d’hectares. Ces projets cherchent à attirer les talents et les activités innovantes, tout en jouant un rôle actif dans les processus de production d’innovations. Une autre caractéristique des SUC est qu’ils sont bâtis sur un fort déterminisme technologique. Ils reposent sur l’illusion selon laquelle les innovations technologiques seraient aptes à stimuler par elles-mêmes le développement socio-économique, urbain et durable des villes. L’objet de notre article est de discuter de la portée et des limites de la perspective technologiste des SUC, à travers une analyse de quatre SUC : 22@Barcelona à Barcelone, les Distrito Tecnológico et Distrito de Diseño de Buenos Aires et le projet GIANT/Presqu’île à Grenoble.



ABSTRACT

In the recent capitalism mutations, knowledge tends to replace natural resources and physical work as economic growth tools, and this deeply transforms modern cities. Progressively, contemporary cities fit their productive, spatial and organizational structures to new economy demands. One of the most evident sign of these mutations lies in the multiplication of projects such as “technological district”, “creative” or “cultural clusters”, “design districts” or “cyber districts”. These projects are all developed on a same model, the model of “Cognitive Urban Systems” (CUS). Those CUS emerge at the core of the cities as the consequence of strong public policies of socio-economic and urban revitalization, on areas of approximately 200 acres. The aim of the projects is to attract talents and innovative activities, paying an active role in the process of production of innovations. Another characteristic of the CUS is that they are built on the base of a strong technological determinism. The lay on the illusion that technological innovations would be able of stimulating by themselves the socioeconomic, urban and sustainable development of the cities. The object of this article is to discuss the impact and the limits of the CUS’s technological perspective, through an analysis of four CUS: 22@Barcelona (Barcelona), Distrito Tecnológico and Distrito de Diseño (Buenos Aires) and the project GIANT/Presqu’île (Grenoble).



AUTEUR(S)
Raphaël BESSON

MOTS-CLÉS
Déterminisme technologique, Capitalisme cognitif, Systèmes Urbains Cognitifs, Villes créatives, Nouvelle économie.

KEYWORDS
Technologic Determinism, Cognitive Capitalism, Cognitive Urban Systems, Creative Cities, New Economy.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (941 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier