ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 19/4 - 2017  - pp.433-458  - doi:10.3166/ges.2017.0007
TITRE
Construction de la LGV SEA Tours-Bordeaux et politique de recrutement local : analyse de la coordination des acteurs publics et privés

TITLE
HSLTours - Bordeaux construction and employment policy: analysis of the coordination between public and private stakeholders.

RÉSUMÉ

Lancée en 2011, la construction de la Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA) entre Tours et Bordeaux a mobilisé près de 9000 salariés au plus fort des travaux à l’été 2013. La mobilisation massive de ces ressources humaines a nécessité la mise en œuvre d’une politique d’emploi et de formation adaptée de la part du constructeur et des parties prenantes locales au projet. En particulier, le recrutement d’environ 2000 salariés locaux par le constructeur a été permis par l’instauration de relations partenariales entre acteurs locaux et nationaux de l’emploi et de la formation.Après avoir souligné le manque d’évaluation des dispositifs « emploi-formation » accompagnant les grands chantiers d’infrastructure de transport, cet article interroge la construction du dispositif « emploi-formation » et apporte des premiers éléments d’évaluation du système de gouvernance local ayant permis le recrutement de ces personnels.



ABSTRACT

The construction of the High Speed Line South Europe Atlantic (LGV SEA) between Tours and Bordeaux started in 2011 and required about 9000 employees at the peak in summer 2013. To reach this goal the construction company and local stakeholders had to develop an employment and training policy adapted to the project. In particular, the recruitment of about 2000 local employees by the construction company has been possible through a partnership between both local and national employment and training stakeholders. Because of the lack of assessment of “employment-training” policies accompanying major transport infrastructure projects, this paper aims to analyze the plan for “employment training” implemented on this project in order to assess the effectiveness of local governance system that allowed the recruitment of these employees.



AUTEUR(S)
Étienne FOUQUERAY, Élodie MANCEAU-ANTONIAZZI

MOTS-CLÉS
Construction, LGV SEA, emploi, formation, système d’acteurs, gouvernance, proximité.

KEYWORDS
Construction, HSLTours-Bordeaux, employment, Stakeholders, governance, proximity.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,34 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier