ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 19/3 - 2017  - pp.377-401  - doi:10.3166/ges.19.2017.0018
TITRE
Accès au foncier et relations de pouvoir : l’enchâssement des acquisitions foncières à grande échelle au Mozambique

TITLE
Access to land and power relations: Embeddedness of large-scale land acquisitions in Mozambique.

RÉSUMÉ

Malgré une littérature abondante, les acquisitions foncières à grande échelle sont généralement considérées comme des éléments exogènes aux territoires dans lesquelles elles sont réalisées. La plupart des analyses ne s’intéresse, en effet, qu’aux processus de consultation et à la recon- naissance légale des droits fonciers des populations locales. Cette approche ne permet pas de cerner la complexité du phénomène, et en particulier l’enchâssement social de ces acquisitions foncières. En s’appuyant sur l’étude empirique d’un échantillon d’acquisitions foncières à grande échelle au Mozambique, cet article analyse les modalités d’accès au foncier utilisées par les investisseurs et illustre les principes de l’influence réciproque entre ces projets et la gouvernance foncière. Les représentants de l’État aux différentes échelles et les élites nationales sont généralement en compétition pour bénéficier de ces opportunités d’investissement. Conscient de ces « faisceaux de pouvoir », les investisseurs les utilisent, selon différentes modalités, pour faciliter leur accès au foncier. Cette situation est utilisée par l’État central pour réaffirmer son autorité sur l’attribution des terres et se fait généralement au détriment de la protection des droits fonciers des communautés locales et en faveur du développement des projets d’investissements fonciers à grande échelle.



ABSTRACT

In spite of an abundant literature, large-scale land acquisitions are generally considered as exogenous elements to the territories in which they occur. Most of the analyses focus, indeed, on the consultation process and on the legal recognition of local populations’ land rights. This approach does not allow for a complete understanding the complexity of the phenomenon, particularly the social embeddedness of these acquisitions. Based on an empirical study of large- scale land acquisitions in Mozambique, this article analyses the modalities of land acquisition by investors and illustrates the principles of reciprocal influence between these investment projects and land governance. State representatives at different levels and national elites are generally in competition to benefit from these investment opportunities. Aware of these “bundle of powers”, the investors use them in different ways to facilitate their access to land. It is also used by the State to reaffirm its authority over land allocation. This process is generally in detriment of the protection of land rights of local communities, favouring the development of large-scale land investment projects.



AUTEUR(S)
Mathieu BOCHE, Ward ANSEEUW

MOTS-CLÉS
Acquisitions foncières à grande échelle, gouvernance foncière, modèles d’investissements, relations de pouvoir, pluralisme légal et institutionnel, Mozambique

KEYWORDS
Large-scale land acquisitions, land governance, investment models, power rela - tions, legal and institutional pluralism, Mozambique.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,25 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier