ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 19/3 - 2017  - pp.331-355  - doi:10.3166/ges.19. 2017.0016
TITRE
Les élites urbaines comme nouveaux acteurs du marché foncier en Côte d’Ivoire

TITLE
National elites as new land market players in Côte d'Ivoire

RÉSUMÉ

Depuis quelques années, la question foncière dans les pays du Sud et en transition est abordée avec pour thème privilégié les « grandes acquisitions » de terres agricoles par des opérateurs internationaux. La place des élites nationales dans la reconfiguration des structures agraires reste souvent ignorée. Cet article offre un éclairage sur les acquisitions de terre par les élites urbaines en Côte d’Ivoire, une dynamique forte depuis les années 2000, essentiellement pour la réalisation de plantations d’hévéa. Après avoir discuté les acquisitions foncières par les élites nationales comme objet de recherche, il propose une caractérisation de ces acteurs et des transactions, évoque les tensions et conflits induits par ces transferts fonciers ainsi que les dispositifs de sécurisation mis en œuvre par les acquéreurs, et traite de l’usage productif des terres ainsi acquises. L’analyse repose sur des données collectées en 2013-2014 auprès de 100 acquéreurs et de 53 cédants.



ABSTRACT

In recent years, the land issue in developing and transition countries tended to focus on the “land grab” of farmland by international operators. The role of national elites in the reconfiguration of agrarian structures remains often underestimated. This article sheds light on land acquisitions by the urban elites (“cadres”) in Côte d’Ivoire, a very dyna- mic trend since the 2000s, mainly for creating rubber plantations. After discussing land acquisitions by national elites as a research topic, the paper characterizes the actors and the transactions, pinpoints the tensions and conflicts induced by these land transfers and the securing strategies implemented by the cadres, and discusses the productive use of land so acquired. The analysis relies on data collected from 100 buyers and 53 sellers in 2013-2014.



AUTEUR(S)
Jean-Philippe COLIN, Gabin TARROUTH

MOTS-CLÉS
marché foncier, élites urbaines, terres rurales, hévéa, conflits fonciers, sécurisations des droits

KEYWORDS
land markets, urban elites, rural lands, rubber, land conflicts, securing land rights.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (716 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier