ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 8/3 - 2006  - pp.299-318  - doi:10.3166/ges.8.299-318
TITRE
Conflit et territorialisation

TITLE
Conflicts and territories

RÉSUMÉ

Un grand nombre des conflits observables dans l’'espace rural se présentent aujourd’hui comme des conflits d’'environnement. La mobilisation par les acteurs de ce répertoire est – elle simplement une rhétorique qui cache d’'autres enjeux ou bien y a-t-il une spécificité, voire une nouveauté, dans cette mise en forme « environnementale » des tensions autour des usages de l'’espace ? Cet article défend le second point de vue et propose une grille sociologique originale de lecture de ces conflits. Les analyses classiques analysent les conflits d'’espace comme conflits entre groupes sociaux, comme conflits d’'appropriation de l’'espace. Mais la réalité des conflits d’'environnement porte sur d’'autres enjeux qui ne peuvent apparaître qu'’en analysant la dynamique de ces conflits. Dès lors cette contribution propose d’'abord d’'analyser ces conflits comme des conflits de cadrage c’est-à-dire comme portant sur la construction des objets mêmes des conflits. Ensuite l'’analyse porte sur la dynamique des conflits, c’est-à-dire sur des processus où l'’action collective tend à redéfinir ces cadrages en recomposant les normes, les connaissances et les identités à partir de quoi de nouveaux espaces sont redéfinis. Dès lors l’'objet des conflits doit être redéfini : au-delà des objets concrets, des caractéristiques des environnements, ce sont des agencements et des territoires qui sont en jeu.



ABSTRACT

A lot of conflicts that are observed in rural areas can be qualified as environmental conflicts. The question is whether environmental arguments mobilised by social actors are to be considered as a sort of rhetoric with some hidden interests or if there is a specificity or a novelty in these environmental discourses around nature, pollution or landscape and biodiversity. This paper defends the second assumption. Current analysis consider conflicts around rural territories as conflicts between social groups that are competing to use space according their own social or economic priorities. But when we describe environmental conflicts, we can see other stakes that emerge from the social dynamics of conflict. Thus this contribution suggests to analyse these conflicts as framing conflicts that aim at redefining these objects. Then our analysis tries to describe the social dynamics, the specific processes of social alliances and oppositions that lead to draw up new framings. These processes imply a new norms, new knowledges or techniques, and transformed identities in order to rebuild territories. Beyond the concrete objects that are at stake, this paper propose a new grid to analyse territories by borrowing concepts to the deleuzian philosophy.



AUTEUR(S)
Marc MORMONT

MOTS-CLÉS
Conflits, territoires, espace rural, cadrage, débordement

KEYWORDS
Conflicts, territories, rural area, framing, outflanking

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.8.299-318.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (295 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier