ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 8/1 - 2006  - pp.125-148  - doi:10.3166/ges.8.125-148
TITRE
Les investissements directs étrangers agroalimentaires japonais en Chine et la recomposition des territoires : du global au local

TITLE
Japanese agro-food foreign direct investments in China and territorial restructuring : From global to local

RÉSUMÉ
Cet article traite du processus de décision qui conduit les entreprises agroalimentaires japonaises à s'’implanter en Chine. Il postule que ce processus est influencé par des contraintes et des ressources issues de multiples échelles territoriales allant du global au local. Aux niveaux global et régional, les entreprises japonaises doivent prendre en compte la restructuration de l’'industrie agroalimentaire (jeux d'’alliances et de concurrence) et la nouvelle division international du travail ; au niveau national, elles doivent faire face à la saturation du marché au Japon et à la sécurité alimentaire au Japon et en Chine. Enfin, au niveau local, les filiales japonaises doivent s'’intégrer à un environnement économique et institutionnel spécifique. Cet ensemble de contraintes et de ressources conduit à différents types de décisions, qui dépendent de la nature du marché visé et du type de produit fabriqué par les compagnies. L'’analyse est illustrée par 12 études de cas d’'entreprises agroalimentaires japonaises implantées en Chine, et qui ont été interviewées au Japon, à Hong Kong et en Chine.


ABSTRACT
This article focuses on the decision making process by which Japanese food companies are implanting in China. It postulates that the decision making process is influenced by constraints and resources that are issued from multiple territorial scales, from global to local: at the global and regional levels, Japanese enterprises have to come to term with the restructuring of the food industry and the new international division of labor; at the national level, the question is mainly linked to the market situation in Japan and to the food security in both Japan and China, while at the local level, Japanese subsidiaries have to deal with the local economic organization as well as with institutional matters. These sets of constraints and resources lead to different decisions, depending on the nature of the targeted market for the companies, as well as on the nature of the products made by the enterprise. These decisions will be introduced in the last section of the paper, through 2 cases studies and in-depth interviews recorded in Japan, Hong Kong and China.


AUTEUR(S)
Louis AUGUSTIN-JEAN

MOTS-CLÉS
Investissements directs étrangers; Japon; Chine; Industries agroalimentaires; Développement territorial.

KEYWORDS
Foreign Direct Investments; Japan ; China; Agro-food industries; Territorial Development.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.8.125-148.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (485 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier