ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 6/2 - 2004  - pp.179-201  - doi:10.3166/ges.6.179-201
TITRE
Signaux forts et signaux faibles : une enquête sur les liens réticulaires dans les PME dynamiques

TITLE
Strong signals and Weak signals: A study of network links in innovative SMEs

RÉSUMÉ
Contrairement à la théorie néoclassique qui ne voyait dans l'économie que des firmes en concurrence ayant pour seul objectif la maximisation des profits, on sait maintenant que non seulement le développement passe par le réseautage entre celles-ci, mais que la qualité des réseaux est un des facteurs importants de leur dynamisme dans les régions. Les entreprises les plus performantes en termes de recours aux nouvelles technologies et à l'innovation ou en termes de production complexe sont notamment reliées à des sources « éloignées » ou à signaux faibles qui évoluent rapidement selon leurs besoins et leurs compétences. La recherche dont ce texte fait état, réalisée dans une région québécoise, montre de façon empirique que les PME manufacturières les plus innovatrices font affaire avec des réseaux éloignés des relations traditionnelles des entreprises, que l'on peut assimiler à des réseaux à signaux généralement faibles.


ABSTRACT
Contrary to neoclassical theory that envisioned the economy solely as competing firms whose only objective was profit maximisation, it is now known that not only does development require networking between these firms, but that the quality of networks is an important factor of their dynamism within regions. The most successful firms in terms of innovation and new technology adoption or in terms of complex production are notably linked to "distant" or "weak signal" sources. These sources evolve rapidly with the firms' needs and competencies. An empirical study of manufacturing SMEs in a region of Quebec found that the most innovative firms operate through weak signal networks in a manner that differs markedly from traditional business relationships.


AUTEUR(S)
Pierre-André JULIEN, Richard LACHANCE, Martin MORIN

MOTS-CLÉS
PME innovantes ; Réseaux ; Signaux faibles ; Signaux forts ; Région en relance.

KEYWORDS
SMEs; Innovation; Networks; Weak signals, Strong signals; Region in the process of revival.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.6.179-201.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (357 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier