ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 17/2 - 2015  - pp.225-249  - doi:10.3166/ges.17.225-249
TITRE
L’épargne réglementée, une géographie méconnue de la circulation de richesse en France

TITLE
Examining the spatial circulation of wealth: the case of saving accounts in France

RÉSUMÉ

L’article analyse la circulation spatiale des richesses à partir du circuit de l’épargne réglementée sur livrets (livret A, livret développement durable, livret d’épargne populaire). En transformant les dépôts à vue des ménages en prêts de long terme mobilisés en majorité pour le financement du logement social, l’intermédiation bancaire assurée par la Caisse des Dépôts entraîne des transferts monétaires méconnus. L’article qualifie la direction, l’intensité et les évolutions de cette circulation financière. Si la répartition spatiale des encours d’épargne est homogène et stable dans le temps, la localisation des prêts se concentre depuis la fin des années 2000. Deux facteurs interdépendants l’expliquent. Le rôle de l’intermédiation bancaire tout d’abord, la Caisse des Dépôts faisant évoluer ses pratiques pour soutenir la production de logement social dans les marchés immobiliers dits « tendus » ; les mutations des systèmes locaux de production du logement social ensuite, l’État, des bailleurs et des collectivités mobilisant des prêts à destination de certaines grandes agglomérations ou de territoires ayant un parc de logement social important.



ABSTRACT

The paper analyses the spatial circulation of wealth associated to regulated saving accounts in France (known as Livrets A). Transforming household’s savings into long-term loans mainly for the financing of social housing, the para-public Caisse des Dépôts achieves a banking intermediation that entails poorly known monetary transfers. The paper describes the direction, intensity and evolutions of this financial circulation of wealth. If the location of savings is both stable through time and spatially homogenous, the geography of loans has evolved towards more spatial concentration at the end of the 2000s. Two interrelated explanations are discussed. Firstly, banking intermediation has evolved, with the Caisse des Dépôts adapting its practices to support social housing operations in real estate markets with strong perceived needs. Secondly, actors involved in the local systems of social housing provision (central State, local governments and social housing operators) are shifting their investment strategies towards larger-scale urban areas and some markets with a tradition of social housing.



AUTEUR(S)
Pierre BOUCHÉ, Élisabeth DECOSTER, Ludovic HALBERT

MOTS-CLÉS
Caisse des Dépôts, circulation spatiale, épargne, France, géographie de la finance, logement social

KEYWORDS
Caisse des Dépôts, France, savings, spatial circulation, social housing, financial geography

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,89 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier