ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 15/3 - 2013  - pp.183-203  - doi:10.3166/ges.15.183-203
TITRE
Les réseaux de communautés de pratique dans la dynamique de la gouvernance territoriale horticole : le cas de l'Anjou

TITLE
Networks of communities of practice in the dynamics of territorial governance of horticulture: the case of Anjou

RÉSUMÉ
L’objectif de cet article est de comprendre le rôle joué par les communautés de pratique dans la dynamique de la gouvernance territoriale et d’en proposer une lecture renouvelée en termes d'encastrement et de découplage. L’analyse des relations microsociales à l’œuvre dans l’horticulture ornementale angevine montre que la gouvernance territoriale a longtemps été conditionnée Cette recherche a obtenu le soutien financier du programme PSDR « Pour et Sur le Développement Régional » Grand Ouest par une communauté de pratique identifiable dès le XVe siècle. Aujourd’hui, cette dynamique est remise en question dans un contexte économique et réglementaire en profonde mutation et qui vient interroger les modes d’appropriation de la rente horticole qui prévalaient jusque-là. L’analyse fine des modalités d’encastrement – découplage montre que la gouvernance territoriale est inter-communautaire et implique une pluralité de réseaux amicaux, familiaux, professionnels, politiques. Ces réseaux de communautés influents, fondés sur des logiques différentes de capture de la rente, confèrent un caractère singulier à la gouvernance horticole angevine et à la trajectoire de développement territorial.


ABSTRACT
This article enlightens the role of communities of practice in the dynamics of territorial governance. It proposes a renewed understanding in terms of embeddeness – decoupling processes. Our analysis of micro-social relations in the angevine ornamental horticulture cluster underlines that territorial governance used to be conditioned by a network of communities of practice historically constituted during the XVth century. This dynamics is currently questioned in a context of deep mutations modifying the modalities of appropriation of the horticultural rent. A detailed study of embeddness – decoupling processes shows that territorial governance has become intercommunitarian, as it has been based on different communities stemming from friendship, family, professional and political networks. Those influential networks of communities of practice, based on different logics of capture of the rent, give rise to singular territorial governance and local development trajectories.


AUTEUR(S)
Sylvain AMISSE , Isabelle LEROUX , Paul MULLER , Caroline WIDEHEM

MOTS-CLÉS
gouvernance territoriale, réseaux, communautés de pratique, horticulture.

KEYWORDS
territorial governance, networks, communities of practice, horticulture.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.15.183-203.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (302 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier