ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 15/1-2 - 2013  - pp.67-88  - doi:10.3166/ges.15.67-88
TITRE
Anciens et néoruraux : Préjugés, tensions et affinités au sein d’une localité rurale québécoise

TITLE
Oldtimers vs Newcomers: Prejudices, Tensions and Affinities in a Quebec (Canada) Rural Locality

RÉSUMÉ
Cette étude aborde les défis que pose la cohabitation en milieu rural entre les anciens et les nouveaux résidents. Si cette problématique a été régulièrement posée sous l’angle du conflit d’usage, peu de travaux l’ont abordé en misant à la fois sur une recension des interactions quotidiennes et une analyse de leur appréciation mutuelle par le biais de leur discours. En ayant recours à une telle approche, le présent texte met en lumière les sources de tensions entre les anciens (c.-à-d. les locaux) et les nouveaux résidents (c.-à-d. les néoruraux) tout autant que leurs valorisations communes. Sur le territoire d’étude (Havelock, Québec, Canada), des entrevues ayant pour principaux thèmes les relations de voisinage, l’appréciation des voisins et les visions d’avenir ont été menées auprès de ménages d’anciens et de nouveaux résidents. De ces entretiens, il ressort que trois facteurs contribuent à alimenter les tensions entre ces deux populations : le sentiment de dépossession des anciens, l’importance accordée à l’environnement et aux aménités par les nouveaux résidents et la valorisation différenciée de l’interconnaissance. Dissimulées derrière la collision des valeurs, les conflits d’usage et les représentations stéréotypées, les relations cordiales se révèlent mésestimées et les affinités méconnues. Or, dans Havelock, un attachement semblable au territoire et la présence d’opinions qui se démarquent des voix dominantes ressortent comme deux facteurs de rapprochement qui pourraient conduire à de nouvelles alliances.


ABSTRACT
This study examines the challenges posed by cohabitation in rural areas. In addition to addressing the issue of land-use conflicts, it focusses on the relations between oldtimers (e.g. locals) and newcomers by means of surveys of the daily interactions as well as an analysis of the lay discourse of these populations concerning their mutual appreciation. This original approach allows to shed light on the sources of tensions between locals and newcomers as well as on new affinities. The interviews were conducted in Havelock, a rural area in Quebec, Canada, with households of newcomers and locals. Three factors are fueling the tensions between those two segments of population: the feeling of loss held by the locals, the prioritization of the environment and amenities by the newcomers, and divergent attitudes by each group with regard to the sense of community. Nevertheless, despite this clash of values, land-use conflicts, and stereotyped images, friendly relations as well as shared interests and common values were shown to exist. Overshadowed by the former, these affinities often remain underestimated or go unrecognized. In Havelock, an attachment to the land and the presence of views that are distinct from the dominant voices emerge as two connecting factors between the locals and the newcomers and as phenomena which could potentially lead to new alliances.


AUTEUR(S)
Louis ROY, Sylvain PAQUETTE, Gérald DOMON

MOTS-CLÉS
migration ville-campagne, néoruraux, recomposition des milieux ruraux, conflits et cohabitation, aménités.

KEYWORDS
urban-rural migration, in-migrants, rural restructuring, social tension and cohabitation, rural amenities.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.15.67-88.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (784 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier