ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 14/2 - 2012  - pp.197-226  - doi:10.3166/ges.14.197-226
TITRE
La ségrégation par omission ? Incapacités politiques métropolitaines et spécialisation sociale des territoires

TITLE
Segregating by omission? Metropolitan governance incapacities and residential segregation

RÉSUMÉ
L’étude de la ségrégation socio-spatiale est au cœur de la sociologie urbaine depuis presque un siècle. Si la plupart des travaux se penchent sur ses déterminants individuels ou macro-économiques, l’analyse du rôle des pouvoirs publics dans les dynamiques ségrégatives n’est devenue centrale que plus récemment. Dans cet article, nous revenons d’abord sur le lent développement de « politiques intercommunales de l’habitat » en France, souvent présentées comme un antidote à la ségrégation résidentielle entre communes. Nous montrons cependant que le renforcement de l’action communautaire, spectaculaire ces dernières années, n’est acquis qu’à la condition de préserver la centralité des communes et des maires dans les choix en matière de peuplement. C’est en ce sens qu’on peut parler d’une « ségrégation par omission », qui traduit plus largement l’incapacité politique persistante des structures métropolitaines de mettre en œuvre des politiques redistributives ou planificatrices sur leur territoire.


ABSTRACT
The study of socio-spatial segregation and its factors is at the heart of urban sociology for nearly a century. While most researches point out either micro-motives or macro-economic explanations of this process, the role of local authorities in these dynamics has been taken into account only more recently. In this article, we firstly explore the difficult development of metropolitan housing policies in France, although they are presented as an antidote to inter-municipal segregation. Secondly, we show that this recent strengthening of a metropolitan political capacity is acquire if– and only if – they preserve the power of mayors over populating in their city. In that sense, we can speak of a "segregation by omission", which reflects the persistent incapacity of political metropolitan institutions to implement redistributive or planning policies across their whole territory.


AUTEUR(S)
Fabien DESAGE

MOTS-CLÉS
ségrégation, gouvernance métropolitaine, capacité politique, politiques du logement social, consensus intercommunal, peuplement, autochtonisation

KEYWORDS
segregation, metropolitan governance, political capacity, social housing policies, political consensus, populating strategies, autochtonization

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.14.197-226.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,43 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier