ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 14/2 - 2012  - pp.147-170  - doi:10.3166/ges.14.147-170
TITRE
Dynamiques scolaires et recompositions socio-territoriales : quels impacts sur la ségrégation à Marseille ?

TITLE
School dynamics, socio-spatial transformations and segregation in Marseilles

RÉSUMÉ

À Marseille, les recompositions socio-spatiales redéfinissent les échelles de la ségrégation et entraînent une évolution différenciée des territoires scolaires dans la ville. La réalisation d’entretiens variés ainsi que l’analyse d’extraits de la base élève ont permis d’évaluer le rôle des « contextes » dans l’activation des stratégies scolaires et de souligner le rôle d’acteurs (institutionnels et parents d’élèves) dans l’accentuation des inégalités dans le système scolaire. Dans la ZAC des Hauts de Ste Marthe, quartier hétérogène en périphérie nord, les stratégies d’évitement révèlent un rapport distancié entre les nouveaux habitants, le quartier et la population anciennement présente. Dans la ZAC de Château Gombert, quartier homogène du XIIIe arrondissement, le respect de la carte scolaire et les comportements scolaires élitistes traduisent une forme de repli sur soi dans la même proximité résidentielle et scolaire. Sur le site Euroméditerranée les acteurs institutionnels participent à la reproduction des inégalités dans un système scolaire à deux vitesses. L’action conjuguée des différents acteurs contribue au renforcement de la ségrégation et à la diversité de ses formes dans la ville.



ABSTRACT

Changing socio-spatial patterns in Marseilles are redefining the scales of segregation and entailing diverging trends in the city’s school districts. A wide range of interviews and the analysis of data from the city’s “pupil database” have allowed us to evaluate the role of “contexts” in the academic parenting strategies, as well as to underline the role of various actors (institutions and parents) in increasing inequalities in the school system. In the Integrated Development Zone (IDC) of the socially diverse and northern neighborhood of “les Hauts de Sainte-Marthe”, the refusal to assign one’s children to schools near one’s residence has resulted in a declining contact between new inhabitants and the neighborhood. In the IDC of Château Gombert, a relatively homogenous neighborhood in the 13th district, this school districting policy along with elitist academic segregation has led to social withdrawal in both school and residential environments. In the Euroméditerranée zone, institutions are in fact reproducing inequalities in a two-tier school system. The combined effects of the different actors involved clearly contribute to the strengthening of socio-spatial segregation and to the diversification of its forms in the city.



AUTEUR(S)
Gwenaëlle AUDREN

MOTS-CLÉS
Marseille, ségrégation, recompositions socio-territoriales, pratiques scolaires.

KEYWORDS
Marseilles, segregation, socio-spatial transformations, urban changes, school practices.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.14.147-170.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,82 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier