ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 13/3 - 2011  - pp.225-254  - doi:10.3166/ges.13.225-254
TITRE
La ville négociée : entre financiarisation et durabilité

TITLE
Negociated city: between financialisation and sustainability

RÉSUMÉ

L’objectif de cet article est de développer un cadre conceptuel, analytique et interprétatif des relations entre « finance, ville et durabilité » peu abordées jusqu’alors en géographie urbaine. Afin de répondre aux enjeux de la transformation des villes contemporaines marquées à la fois par l’intervention d’acteurs financiers et la question de la durabilité, le modèle de ville négociée est proposé pour d’autres recherches en géographie urbaine. Nous développons la thèse de l’apparition d’un rôle nouveau pour les entreprises de développement-construction de grands projets urbains. Situés au centre du réseau des acteurs privés (investisseurs et locataires et/ou exploitants) du marché des projets urbains financiarisés, ces entreprises deviennent des acteurs ancreurs. Formant des coalitions avec les acteurs privés du marché et, selon les villes, avec les acteurs locaux publics et privés, ils sont au centre de nouvelles formes de négociations consistant à traiter d’un côté l’ancrage du capital dans un contexte local avec des investisseurs agissant à une échelle de plus en plus globale et de l’autre certains enjeux de durabilité avec la société locale. La construction de ce modèle résulte de la réunion de trois champs de littérature en géographie urbaine et d’une recherche empirique menée sur de grands projets commerciaux novateurs achetés par des acteurs financiers en Suisse.



ABSTRACT

The aim of this article is to develop a conceptual, analytical and interpretative framework to address the relationship between “finance, city and sustainability” that has been little studied in urban geography. To give answers to the impact of market finance on the built environment and on a city’s production from the sustainability angle, we propose the model of negotiated city for further research in urban geography. We are developing the theory that at present a new role is emerging for specialized actors in the development and construction of urban projects. Having the competences and being at the centre of the market network for financialised urban projects, the developers are becoming some «anchoring» actors capable of negotiating on one side the anchoring of capital in a local context with global investors and on the other some sustainability issues with the local society. This framework comes from the linking of three research fields with urban geography and from a case study of producing new urban complexes that are owned by financial actors in Switzerland.



AUTEUR(S)
Thierry THEURILLAT

MOTS-CLÉS
financiarisation, investisseurs institutionnels, ville durable, ville néolibérale, ville négociée, mobilité/liquidité et ancrage du capital, acteurs ancreurs.

KEYWORDS
financialization, institutional investors, sustainable city, neoliberal city, negotiated city, capital liquidity/mobility and anchorage, anchoring actors

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.13.225-254.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (733 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier