ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 12/3 - 2010  - pp.307-328  - doi:10.3166/ges.12.307-328
TITRE
La conservation de la biodiversité : un nouvel argument de différenciation des produits et de leur territoire d'’origine

TITLE
Biodiversity conservation: a new differentiation factor for products and associated territories

RÉSUMÉ

Le développement du commerce de produits issus de la biodiversité est considéré comme un des moyens privilégiés pour permettre, indirectement, sa conservation. Des dispositifs institutionnels existants, indications géographiques, commerce équitable et agriculture biologique, sont saisis à cette fin et se voient assigner de nouveaux objectifs dans cette perspective. De même, les attentes en matière sociale et environnementale des consommateurs engagés favorisent une conception plus englobante de l’éthique et une approche plus intégrée des différentes formes de labellisation. La constitution de marchés ou leur segmentation liés à la biodiversité s’opère ainsi à travers une superposition et une compétition entre des normes et des dispositifs institutionnels émanant d’échelles diverses, du local à l’international, de sources juridiques variées et mêlant régulation publique et gouvernance privée. Notre ambition est de rendre compte de cette dynamique, d’évaluer dans quelle mesure ces dispositifs instrumentalisés pour contribuer à la conservation de la biodiversité sont effectivement susceptibles d’y parvenir, et de qualifier les recompositions auxquelles ils conduisent.



ABSTRACT

The development of the trade of biodiversity products is considered as one of the most efficient ways to promote its conservation. Existing institutional arrangements such as geographical indications, fair trade and organic farming are regarded as possible means to achieve this purpose and are therefore given new functions. Similarly the environmental and social expectations of committed consumers favour the emergence of more inclusive approach to ethics and labels. Biodiversity markets are built up and segmented through the competition and overlapping of norms and institutional arrangements that are defined at different levels – from the local to the global one –, that arise from different legal sources and intermingle private and public governance. Our purpose is to account for this institutional dynamics, to assess the potential of these arrangements to ensure biodiversity conservation and to describe the changes they are inducing.



AUTEUR(S)
Valérie BOISVERT, Armelle CARON

MOTS-CLÉS
indications géographiques, commerce équitable, agriculture biologique, labels, normes, institutions, biodiversité

KEYWORDS
geographical indications, fair trade, organic agriculture, labels, norms, institutions, biodiversity

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.12.307-328.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (298 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier