ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 10/1 - 2008  - pp.103-120  - doi:10.3166/ges.10.103-120
TITRE
Les nouvelles dynamiques intra-métropolitaines de l'emploi favorisent-elles des migrations pendulaires plus « durables » ? le cas de la région métropolitaine de Montréal, 1998-2003

TITLE
Do new intra-metropolitan employment dynamics generate more « sustainable » commuting ? The case of Montreal metropolitan area, 1998-2003

RÉSUMÉ

Utilisant un découpage extrêmement fin et détaillé des zones d'’emplois de la région métropolitaine de Montréal, cette étude vise à mieux cerner l’'évolution (1) des distances de navette résidence-travail et (2) des modes de transport associés aux nouvelles dynamiques intra-métropolitaines de l'’emploi (Polynucléarisation vs.dispersion). Pour ce faire nous exploitons les données de déplacements pour le travail issues des enquêtes origine-destination de 1998 et 2003 de l’'Agence métropolitaine de Transport (AMT) de Montréal. Nos résultats indiquent clairement que, si la polynucléarisation de l’'emploi va de pair avec l’'adoption de comportements de mobilité moins « durables », l’'utilisation d'’une classification plus raffinée des zones d’'emploi, distinguant notamment entre les noyaux et les franges des principaux pôles d’emploi révèle que cette tendance est largement contrebalancée par les nouvelles formes d’étalement de l’'emploi autour de ces pôles auxquelles sont associés des comportements de mobilité plus « durables ».



ABSTRACT

Using a very detailed and disaggregated classification of job location, this study aims at better describing the evolution of commuting distances and mode choice associated with new forms of employment distribution in the Montreal metropolitan region (polynucleation vs. scatteration). For this purpose, we use the 1998 and 2003 OD survey of the Montreal Metropolitan Transport Agency. Our results clearly underline the fact that if polynucleation is associated with less “sustainable ” commuting, the use of a more detailed classification of employment zones, distinguishing between core and frame of the most important job centers, sheds light on the fact that this trend is, to a large extent, offset by new forms of employment diffusion around these job centers, which are associated with ore “sustainable ” commuting.



AUTEUR(S)
Rémy BARBONNE, Richard G. SHEARMUR, William J. COFFEY

MOTS-CLÉS
Emploi, intra-métropolitain, polynucléarisation, dispersion, navettes, distances, modes de transport.

KEYWORDS
employment, intra-metropolitan, polynucleation, scatteration, journey-to-work, commuting distances, transport mode.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.10.103-120.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (397 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier