ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 10/1 - 2008  - pp.61-85  - doi:10.3166/ges.10.61-85
TITRE
La co-localisation d'entreprises innovantes comme non-choix. L'exemple de l'industrie allemande des biotechnologies

TITLE
Co-localization of innovative firms as non-choice. The example of German biotechnology industry

RÉSUMÉ

L'’article interroge les raisons permettant de comprendre le caractère géographiquemment concentré des créations d’'entreprises innovantes. À partir d'’une enquête sociologique approfondie retraçant les mécanismes de création d’'entreprises de biotechnologie allemandes, il montre que les phénomènes de transmission localisée de connaissances (localized knowledge spillovers), fréquemment invoqués dans la littérature, ne jouent pas un rôle déterminant dans les choix de localisation des entrepreneurs. Ces décisions doivent au contraire se comprendre comme des non-choix. L’'obtention successive de différentes ressources nécessaires à la mise sur pied de l’'entreprise amène les fondateurs et les dirigeants à demeurer dans la région où ils travaillaient jusque là. Dans cette dynamique, l'’existence d’une structure sociale locale (organisations et dispositifs), capable d’'orienter les entrepreneurs vers les ressources requises sur un mode plus dépersonnalisé que les réseaux sociaux, constitue un facteur crucial.



ABSTRACT

The article questions the reasons explaining the localized character of innovative firms founding. Based on an in-depth qualitative field study reconstructing the founding mechanisms of German biotechnology firms, it demonstrates that localized knowledge spillovers – which are frequently invoked in the literature- do not play such a crucial role in localization choices made by entrepreneurs. Obtaining, successively, the various resources needed to build up their company leads founders and managers to stay in the region where they have worked so far. Social structures (organizations and programs) that are able to bring entrepreneurs to the required resources in a more depersonalized way than social networks are a key factor in this respect.



AUTEUR(S)
Claire CHAMPENOIS

MOTS-CLÉS
Entrepreneur, création d'’entreprise, Co-localisation, externalités localisées de connaissances, innovation, biotechnologie, Allemagne.

KEYWORDS
Entrepreneur, firm founding, Co-localization, localized nowledge pillovers, Innovation, Biotechnology, Germany.

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.10.61-85.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,13 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier