ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 9/4 - 2007  - pp.487-498  - doi:10.3166/ges.9.487-498
TITRE
Le vieillissement à l'âge de la technique : les vieux seraient-ils exclus de la société et rejetés par l'économie ?

TITLE
The elderly in the age of technique : are the elderly excluded from society and rejected by the economy ?

RÉSUMÉ

Le sujet de l'’histoire aujourd’'hui n'’est plus l'’homme, mais la technique. La technique et ses progrès sont fondés sur le refoulement de la mort et sur l'’illusion d'’une vie sans maladies. Aussi l'’individu normal devient-il incapable d’'accepter la souffrance et la mort comme composantes de la réalité. Cela est particulièrement grave pour les personnes âgées qui sont pratiquement abandonnées par le système. L'’universalisme technique englobe désormais la civilisation : les vieux ont compris qu'’il est tout aussi parfaitement vain de prétendre enrayer cette évolution que de la prendre en main et l’'orienter ; les victoires de la technique sont par conséquent au prix de cette complète soumission. En effet, au moment où le malaise actuel se révèle très souvent comme la mesure de la modernisation de la médecine moderne, la recherche anthropologique découvre que l'’individu a une conscience plus précise de ce qui lui manque et de ce qui est nécessaire à son bien-être.



ABSTRACT

The subject of present day history is technique, not man. Technique and its progress are based on the repression of death and on the illusion of a disease-free life. As a consequence, the individual has become unable to accept pain and death as components of reality. This is especially true as far as the elderly are concerned, who are often abandoned by the system. The universalism of technique is absorbing civilization : the elderly know that it is perfectly useless to want either to stop or to shift such a trend, and that complete submission is the price to be paid for the progress of technique. When the current malaise became the measure to medical progress, anthropological research discovered that only the individual as such is fully conscious of his needs and of what is necessary for his own well-being.



AUTEUR(S)
Andrea G DRUSINI

MOTS-CLÉS
Vieillissement, anthropologie, science, technique, médecine

KEYWORDS
Ageing, anthropology, science, technique, medicine

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.9.487-498.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (264 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier