ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 9/4 - 2007  - pp.403-418  - doi:10.3166/ges.9.403-418
TITRE
Les nouveaux territoires du sport : des changements d'échelle sous influences

TITLE
The new territories of sport: changes of level under influences

RÉSUMÉ

Si le développement de l'’intercommunalité est incontestable aujourd'’hui, plusieurs aspects en font un processus sujet à controverses. Outre l’'absence de pertinence de certains périmètres d’'établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et l’'augmentation de la pression fiscale qu'’il a pu susciter, cette dynamique interroge également sur la nature des rapports entretenus entre les communes et leurs groupements dans l’'exercice des diverses compétences. Le secteur des activités physiques et sportives (APS) est utilisé ici comme analyseur de ces échanges, la loi du 12 juillet 1999 (loi « Chevènement ») ayant effectivement permis au sport de devenir, dans les communautés d’'agglomération (CA) notamment, un objet légitime d'’action publique. L'’institutionnalisation d’'une action sportive communautaire s'’accentue dans un contexte où l'’engagement des communes en la matière est non seulement ancien mais également source, pour elles, de profit symbolique et identitaire. L'’objectif de cette étude, plus particulièrement centrée sur la communauté d’'agglomération du Bassin d’'Arcachon Sud (COBAS), est ainsi d’'examiner l'’impact de la loi « Chevènement » sur la conduite de l'’action sportive communautaire et sur la nature des relations entre communes et EPCI.



ABSTRACT

If the development of the links between local authorities is indisputable today, several aspects make a process subject to controversies. Besides the absence of relevance of certain perimeters of public establishments of intermunicipal cooperation (PEIC) and the increase of the tax pressure which it was able to arouse, this dynamics also examines about the nature of the constant relationships between the municipalities and their organizations in the exercise of the diverse skills. The branch of physical and sports activities is used here as analyzer of these exchanges, the law of July 12th, 1999 (“Chevènement’s” law) having effectively allowed the sport to become, notably, in conglomeration, a legitimate object of public action. The institutionalization of a community sports action becomes more marked in a context where the commitment of municipalities on the subject is not only former but also source, for them, of symbolic and identical profit. The object of this study, more particularly focused on the conglomeration of the Bassin d’Arcachon Sud (COBAS) is to examine the impact of the “Chevènement’s” law on the management of the community sports action and on the nature of the relations between municipalities and the PEIC.



AUTEUR(S)
Marina HONTA

MOTS-CLÉS
Sport, action publique locale, établissement public de coopération intercommunale, communes.

KEYWORDS
Sport, local public action, conglomeration, municipalities

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.9.403-418.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (359 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier