ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 9/3 - 2007  - pp.297-313  - doi:10.3166/ges.9.297-313
TITRE
Stratégies multi-canal des producteurs dans la chaîne mondiale de l'agrume à contre-saison

TITLE
Producer's multi channel strategies in the counter seasonal citric global chain

RÉSUMÉ

Il n'est pas tout de produire et de vendre à contre-saison des oranges produites sur les rives du fleuve Uruguay. Il faut encore gagner de l'argent dans l'opération. Or le producteur, on le sait, ne récupère pas tout ce que paie le consommateur final. De nombreux intermédiaires se situent entre lui et le consommateur, et chacun prélève sa dîme au passage. Mais comment se fait la répartition du prix de vente final entre les membres de la chaîne ? Là se trouve la véritable question. Cette répartition est déterminée par les acteurs qui contrôlent la chaîne de valeurs et, en fait, les jeux sont beaucoup plus ouverts qu'il n'y paraît. On observe que, dans cet espace d'au plus cinq cent kilomètres sur deux cent, coexistent au moins six formes différentes de gouvernance qui mettent les producteurs dans des situations très contrastées. Ce sont ces formes de gouvernance, et la manière dont elles se sont construites que nous nous proposons d'explorer dans cet article. Le résultat principal de cette recherche est d'avoir constaté que les producteurs les plus efficients -c'est-à-dire, à la fois plus résilients et plus innovateurs- ne se contentent pas de l'insertion dans un seul type de chaîne et qu'ils jouent sur plusieurs tableaux. Leur force vient précisément de leur aptitude à gérer dans le temps des arrangements complexes, variables et changeants de formes multiples de coordination.



ABSTRACT

It is not simply a matter of producing and selling oranges in the banks of river Uruguay on a counter seasonal basis; it must also be profitable. It is common knowledge that the producer does not receive back the value paid by the end consumer and that each stage taxes with its share. The underlying pertinent question is however: how is the actual distribution of the sale price allocated among the members of the value chain? The actors that control the value chain decide allotment of money and in reality the process is much more open and transparent than what it seems. Within a five hundred by two hundred square kilometre setting, the authors have noted and observed the existence of at least six kinds of governance which force the cluster producers to face a number of very contrasting situations. In this article, the authors propose to explore those forms of governance and the way they were assembled. The main finding points to the corroboration that the most efficient producers (those that are simultaneously more resilient and more innovating) are not satisfied with a single chain insertion and try to stretch over several types of chains simultaneously. Their strength derives precisely from their skill to manage complex arrangements over time, with a variable nature that reflects plural forms of coordination.



AUTEUR(S)
Jorge WALTER, Jean RUFFIER

MOTS-CLÉS
chaînes de valeur globales; stratégies multi canal; exportations d'agrumes, Argentine,

KEYWORDS
global value chains, multi channel strategies, citric exportations

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.9.297-313.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (286 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier