ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Géographie Économie Société

1295-926X
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2007  - pp.121-140  - doi:10.3166/ges.9.121-140
TITRE
Les conflits d'environnement : entre sites et réserves

TITLE
Anthropological Nature of Environmental Conflicts

RÉSUMÉ

Cet article s’’interroge sur les conflits liés à la mise en œuvre des politiques d’’environnement dans les espaces ruraux. Il traite de deux formes contrastées de protection de l’’environnement. La première (Réserve Biologique Forestière Intégrale) est de type sanctuariste, donc incompatible avec des activités humaines ordinaires, tandis que l’’autre (issue de la directive Habitats) procède d’une démarche de concertation et n’’exclut pas la présence humaine. L’’intérêt de ces deux situations est qu’’aucune espèce de faune ou de flore emblématique n’’est réellement mise en cause, ce qui invite à chercher ailleurs les raisons des conflits qui s’’y déploient, à la base de dynamiques particulièrement structurantes pour les territoires ruraux. Fondée sur une démarche et une documentation ethnographiques, la réflexion montre que ces conflits d’’environnement amènent autant les collectifs à redéfinir leurs relations aux ressources et aux espaces naturels qu’’à ajuster les rapports sociaux faits d’’autorité, de concurrence, et/ou de complémentarité, qu’’ils entretiennent les uns avec les autres. On montre en quoi la nature anthropologique des conflits d’’environnement tient avant tout à la façon dont ces groupes veillent à assurer leur pérennité dans l’’espace et dans le temps.



ABSTRACT

This article deals with conflicts related to the implementation of the policies of environment in the rural areas. It concerns two contrasted forms of environmental protection. The first one (Integral Forest Biological Reserve) is of sanctuarist type, therefore incompatible with human activities, while the second one (resulting from the Habitats directive) proceeds of a step of dialogue and does not exclude the human presence. These two situations are interesting because no emblematic species of fauna or of flora is really pointed out, which invites to seek elsewhere the reasons of the conflicts which are spread there, at the base of dynamic particularly structuring for the rural territories. Based on an ethnographic step, the reflexion shows that these conflicts of environment lead the collectives to redefine their relations with the resources and natural spaces and so doing, to adjust the social relationships (made of authority, competition, and/or association) that they maintain the ones with the others. It is shown there that the anthropological nature of the conflicts of environment is due above all to the way in which the collectives take care to ensure their perenniality in space and time.



AUTEUR(S)
Lucie DUPRÉ

MOTS-CLÉS
Environnement, politiques publiques, espace naturel, conflits, directive Habitats

KEYWORDS
Environment, public policies, natural area, conflict, directing Habitats

BIBLIOGRAPHIE
ges.revuesonline.com/revues/39/10.3166/ges.9.121-140.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (472 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier